• laetitiabuob

Tata K, l'égalité au coeur des archives

En tant qu'archiviste passionnée et féministe engagée, Tata K agit au quotidien pour l'égalité des genres et la promotion de la diversité au sein des archives.

J'ai eu la chance de rencontrer Tata K lors d'un atelier qu'elle animait pour les sans pagEs au sein des archives départementales de l'Hérault. Cet événement a été pour moi l'occasion de découvrir le fonctionnement de Wikipédia et de constater le biais de genre sur l'encyclopédie en ligne qui dénombre seulement 20% de biographies de femmes.


Favoriser l'égalité et l'inclusivité sur Wikipédia


C'est tout d'abord à titre professionnel, en tant que cheffe de service de l’action culturelle et éducative dans un service d’archives départementales, que Tata K commence à contribuer au projet des sans pagEs en 2018 sur le wiki francophone. L'objectif de ce groupe est de créer et d'améliorer des articles Wikipédia portant sur des femmes, sur les féminismes, le biais de genre ou d'autres sujets et groupes minorisés. Leurs actions permettent ainsi valoriser des personnes remarquables, injustement oubliées et invisibilisées.


Dès janvier 2019, Tata K décide de consacrer également du temps bénévole et personnel pour combler le fossé des genres sur Wikipédia.

" J’y ai trouvé un cadre bienveillant, qui encourage sans être dans le jugement, qui permet de développer mon goût pour le sujet. Je trouve ce projet wikipedien extrêmement stimulant. "

Lors des ateliers et éditathons organisés en présentiel ou en ligne, il est possible de contribuer collectivement à la création de pages sur des thématiques spécifiques telles que les femmes scientifiques ou les femmes dans le jeu vidéo ou dans l'informatique.


À l'occasion du 21 janvier 2021, journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste, un éditathon en ligne a notamment été organisé pour visibiliser les lesbiennes durant l'Holocauste,en partenariat avec QueerCode et l'EL*C.





L’activité des sans pagEs est loin de s’être arrêtée en période de confinement. Des ateliers en ligne sont maintenus et régulièrement organisés, et des séances hebdomadaires d’évaluation sur la qualité des articles améliorés ou crées dans le cadre des sans pagEs ont lieu.

Alors si vous souhaitez contribuer et connaître l'actualité des activités en ligne, rendez-vous sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet:Les_sans_pagEs


La question du genre dans les services publics


Archiviste depuis 2003, Tata K note une évolution de la prise en compte de l'égalité des genres dans le domaine des archives et dans la fonction publique en général, même s'il ne s'agit pas encore d'un sujet central.


" Depuis quelques années, certains groupes de travail viennent de voir le jour au sujet de l’archivage des mémoires queer et LGBT, notamment autour de la personne de Bénédicte Grailles, conservatrice du patrimoine spécialité archives qui vient de créer au sein de l’Association des archivistes français (AAF) le groupe « Archives alternatives »."

Par ailleurs, l'AFNOR a créé un label égalité et diversité permettant aux institutions publiques ou privées qui le souhaitent de valoriser la mise en place d’un plan d’actions en matière de prévention des discriminations et de promotion de l’égalité professionnelle et de la diversité.

" Au sein de ma collectivité, un projet est en cours pour obtenir le label égalité et diversité. Je me suis immédiatement proposée comme volontaire pour y participer, réfléchir à des axes de développement, sensibiliser les autres agents sur la question et animer des séances de travail. "

En tant qu'archiviste, Tata K apprécie également organiser des événements culturels inclusifs et/ou de temps de sensibilisation et/ou d’actions culturelles sur ces sujets.

" J’ai l’impression d’œuvrer à la cause dans ces moments là. "

L'énergie collective comme moteur


Et pour oeuvrer tant au niveau professionnel que personnel, Tata K se nourrit de la force du collectif (ainsi que de jolis biscuits annonçant la mort du patriarcat !).


Biscuit réalisé par Tatakdh pour un workshop à Paris
" Je me nourris de l’expérience des personnes que je rencontre, des autrices et auteurs que je lis, de l’envie d’un avenir différent pour mes enfants. Je me remets toujours en question et curieuse de nature, j’essaie d’être optimiste le plus souvent possible. Si je savais de quoi demain serait fait, je ne pourrais pas me lever le matin. "

À la fin des années 90, Tata K manifestait dans les écolos parades et les prides.

Aujourd'hui, à titre perso, elle fait également partie de quelques associations dont le collectif des archives LGBTIQ et les archives du féminisme d’Angers.


Même sans y être très active, adhérer à ces associations lui permet de soutenir la cause.


" En soutenant leurs actions, en discutant et en sensibilisant les ami·es de mes ami·es sur ces sujets, j’espère apporter ma modeste pierre à l’édifice. "

Envie d'en savoir plus sur l'actualité wiki et les archives féministes ? Rendez-vous sur les comptes Twitter @lessanspagEs et @TatakDH.

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout