• laetitiabuob

À la ferme de la Pedra, vivre en autosuffisance

Installés depuis plus de 10 ans sur les hauteurs de Prats-de-Mollo, Fred et Orensie ont pour objectif de vivre en autonomie énergétique et alimentaire.

Pic du Costabonne
Vue sur le Pic du Costabonne au levé du jour © Laetitia Buob

C'est fin octobre 2018 que j'atterris chez Fred et Orensie, à la ferme de la Pedra, lors de mon petit périple wwoofing. À 1000m d'altitude, sur les hauteurs de Prats-de-Mollo-la-Preste, je fus émerveillée par leur mode de vie et la beauté du panorama sur la vallée et le Pic du Costabonne.



Produire soi-même pour se nourrir


Les activités de la ferme de la Pedra sont multiples : élevage de brebis, élevage de vaches laitières et vaches à viande, potager, petits fruits (framboisiers principalement), sylviculture, apiculture et distillation. Cette diversité de production leur permet d'avoir de la viande et des légumes tout au long de l'année pour leur propre consommation. Une partie de la production est également vendue afin de générer un revenu suffisant pour la famille et l'exploitation.

Potager permaculture
Framboisiers, poules et cucurbitacées

Ici, tout est biologique. Orensie cultive le potager selon les principes de permaculture, les poules et les animaux passent leur journée en plein air sur plusieurs hectares de terrain, avec de quoi se nourrir seuls durant une bonne partie de l'année. Une ferme à taille humaine, une ferme veillant à la préservation de l'environnement et au bien-être des animaux avant tout. Car lorsque l'on produit ce que l'on consomme, le lien de dépendance s'établit directement. Cette Terre, ces animaux, ces abeilles, ces arbres, ces légumes nous nourrissent et nous permettent de vivre, de respirer et de manger sainement.

Élevage de brebis bio
Le troupeau de brebis mené par la chèvre Cacahuète


L'enjeu de l'autonomie énergétique


L'autonomie, qu'elle soit alimentaire ou énergétique, est un enjeu de pouvoir. Pouvoir se chauffer, s'éclairer et disposer de l'eau courante sans que tout cela ne dépende de réseaux extérieurs me paraît important. Il ne s'agit pas forcément d'une démarche survivaliste, juste une façon d'être moins dépendant du système.

Fred et Orensie se chauffent au bois. Leur maison est raccordée à une source non potable pour l'eau courante et une autre source potable leur permet de récupérer de l'eau dans des bidons ou des bouteilles en verre.


Cette année, la ferme va se doter d'un hangar équipé de panneaux solaires pour produire de l'électricité. Le surplus sera revendu ensuite à la commune. L'exploitation sera donc bientôt totalement autonome sur le plan énergétique !


La cueillette, un savoir à transmettre


Ces quelques semaines passées chez Fred et Orensie ont été riches en enseignements, notamment pour la cueillette des champignons. Cèpes, lactaires sanguins et délicieux (appelés roubillous dans les Pyrénées-Orientales), coulemelle, rosé des prés... ce fut un véritable festival mycologique !

Cueillette de champignons
Les champignons en train de sécher pour mieux les conserver

Le savoir de la cueillette, que ce soit de champignons ou de plantes sauvages, se transmet bien souvent de génération en génération. Reconnaître les champignons et plantes comestibles, situer les zones où elles poussent, savoir ce qu'il faut prélever, comment les cuisiner et les conserver, etc. Pour moi, ces connaissances sont précieuses.


D'ailleurs, de plus en plus de spécialistes initient les amateurs-rices à la cueillette sauvage par le biais de balades, afin de découvrir les plantes comestibles près de chez nous. Mais rien n'est plus efficace que de demander à nos aînéEs, à nos grands-parents, à nos voisinEs (dans l'Histoire, ce sont bien souvent les femmes qui possèdent et transmettent ces savoirs). Il y a des coins prisés, des lieux d'abondance bien gardés, que seuls certains locaux connaissent... et c'est une belle exploration qui commence !


Si vous aussi l'aventure vous tente, rendez-vous sur le site WWOOF France pour vivre et apprendre dans des fermes et jardins biologiques.

216 vues0 commentaire